Ce document est extrait du site Site de SudLangues : http://www.sudlangues.sn/spip.php?article82
© 2005 Site de SudLangues

Linguistique de la langue et linguistique du discours. Deux approches complémentaires de la phrase wolof, unité sémantico-syntaxique.
Momar CISSE
samedi 5 février 2005


Momar CISSE

Université Cheikh Anta DIOP (Dakar)

Résumé :

Depuis que la linguistique s’est constituée en discipline autonome, la syntaxe a eu pour objet les relations des mots à l’intérieur de groupes et de ces groupes à l’intérieur de phrases. C’est ainsi qu’elle s’est toujours intéressée à des problèmes comme les structures du lexique, les catégories de la parole, l’organisation et la fonction des constituants de la phrase… A côté de ces phénomènes d’ordre morphosyntaxique, on accorde aujourd’hui un rôle de plus en plus important à ceux qui relèvent de l’énonciation ( acte qui consiste à employer la langue dans une situation de communication). Ces deux approches ont donné lieu à des discussions parfois très vives sur l’objet de la linguistique. Ce que l’on peut en tirer, c’est la reconnaissance de deux types de linguistique : une linguistique qui s’occupe de la langue
- système d’unités et de valeurs virtuelles - et une autre qui a pour objet le discours - usage de la langue dans un contexte particulier -. Le présent article tente de montrer, à travers le wolof, qu’au -delà de la différence de perspectives et de méthode, il s’agit là de deux démarches complémentaires qui ne sont pas du tout étrangères à la problématique générale de l’énonciation, notamment dans sa prise en charge de la modalisation.

Mots-clés : phrase, énoncé, énonciation, coordination, subordination, modalisation, langue, discours.

Abstract

Ever since linguistics gained the status of an autonomous subject, syntax has been addressing the relations between words within phrases and the relations of phrases within sentences. As a consequence, linguistics has always been concerned with such issues as the structures of lexical items, speech categories and the organization and function of the sentence components . . . Beside these morphosyntaxic phenomena, a more and more important part is being played today by the phenomena that are relating to enunciation (an act whereby the language is used in a communication situation). These two approaches have sometimes brought about hectic debates on the purpose of linguistics. What can be derived from those discussions is the recognition of two types of linguistics : a type of linguistics which focuses on the language (a system of units and potential values) and another type centred around the discourse (the use of language in a given context) This paper tries to demonstrate, through the Wolof language, that beside the difference of perspectives and methods, the question that arises is the existence of two complementary procedures that are both germane to the general issue of enunciation, notably in the way it addresses modalization.

Keywords : sentence, utterance, enunciation, co-ordination, subordination, modalization, language, discourse.





Retour au format normal