Ce document est extrait du site Site de SudLangues : http://www.sudlangues.sn/spip.php?article89
© 2005 Site de SudLangues

L’expression verbo-temporelle, facteur d’objectivité et de neutralité dans la guerre en Cote d’Ivoire. Le cas de Fraternité matin.
ANOH ADJE Joseph
vendredi 9 décembre 2005


Résumé

Ce travail est une étude des différents temps verbaux, notamment les plus importants qui ont servi à la narration de la guerre en Côte d’Ivoire. Il s’agit du présent, du passé composé et de l’imparfait eu égard à leurs occurrences. L’examen exhaustif de ces tiroirs verbaux fait apparaître que le présent est le temps qui a servi à rendre compte de la guerre en Côte d’Ivoire. Il est associé au passé composé et à l’imparfait avec lesquels il forme un micro-système temporel dont la fonction essentielle est de restituer avec objectivité et neutralité des événements pourtant passés et complètement achevés au moment de l’énonciation.

Mots-clés : Temps verbaux, énonciation, narration, guerre.

Summary

This work is a study of various verb tenses, mainly those frequently used to report about the war in Côte d’Ivoire. We shall deal with the present simple tense and past tenses like the present perfect and the past which have often been used. A close study of the occurences of the above tenses shows that the present tense has mostly been used to refer to facts related to the war in Côte d’Ivoire. The present perfect and the past have also been used alongside with the present tense to form a temporal micro-system in the objective and neutral description of completed past events.

Keywords : Verb tenses, utterance, account, war.





Retour au format normal